Histoire des usines de ressorts Gerbout

En 1931, Robert Gerbout créateur du Groupe, avait historiquement décidé d’implanter l’usine de ressort entre la Rue de Vaucouleurs et l’avenue Parmentier dans le 11ème arrondissement de Paris.

1931

Claude Gerbout devient la seconde génération à la tête du Groupe.

Amateur de vélo, il décide de développer ce secteur en plus de celui de l’automobile.

Les Dérailleur HURET, « l’ancêtre de SHIMANO » et la société SEIMA équipementier automobile « ancêtre de VALEO », tous deux leaders dans leur domaine, font confiance au Groupe Gerbout pour le développement de leurs différents projets

1973

En 1995 Pascal Gerbout dirigeant du Groupe depuis moins de deux ans réalise une première acquisition, la société RETSA fondé en 1870 et spécialiste de la petite série.

En 1998, le Groupe choisit de se diversifier avec le rachat de la société PARIS – CHAINES qui depuis 1870 est le spécialiste du luminaire haut de gamme.
Lors de la reprise, cinq artisans talentueux et reconnus mutualisent leurs compétences pour les plus belles enseignes Françaises.
Des chaînes pour les grands monuments de Paris, des cache-piton pour les plus luxueuse cristalleries du monde.

Aujourd’hui la société Paris Chaînes propose à ses clients des pièces quasiment uniques, très haut de gamme.

1998

Au début des années 2000 le Groupe Gerbout renforce son panel technologique. Il hisse également le niveau qualité de ses collaborateurs ainsi que ses compétences métier en réalisant l’acquisition de la société MARTIN PRUNIER.

Celle-ci étant très reconnue dans la fabrication de pièces de haute précision et la réalisation d’outillages performants.

Pascal Gerbout, actuel président, juge que l’entreprise manque de place et est contraint de déplacer le site de production historique dans la proche banlieue de Paris (93).

2000

Par la suite, le Groupe Gerbout décide alors de s’orienter et de développer un univers très spécialisé, le médical.

Le développement de ce secteur lui permettra d’obtenir sa première certification ISO 9001.

En 2007, Le Groupe Gerbout se renforce et développe de nouvelles compétences métier puisqu’il acquiert la SOCIETE TECHNIQUE DU RESSORT DE SUSPENSION : S.T.R.S.

Cette dernière est spécialisée dans le très gros ressort, les ressorts à forte résistance et contrainte, les ressorts de vannes mais également les ressorts pour les concasseurs de minerai.

L’usine de production installée depuis le début des années 2000 à Aubervilliers (93) décide à nouveau de déménager et s’installe à Bagnolet (93).

2005

En 2008, le groupe Gerbout connaît une année marquante dans son histoire.

En effet, la veille de l’acquisition de la société LA BOUDINETTE qui intervient de façon historique dans l’univers aéronautique,
l’usine de production du Groupe situé à Bagnolet est victime d’un incendie.

Pascal Gerbout décide malgré tout de finaliser l’opération de rachat et déménage de nouveau l’ensemble de la production à Colombes (92) sur le site de LA BOUDINETTE, toujours en région parisienne.

Moins de deux semaines après l’incendie, 100% des machines sont en place et de nouveau opérationnelles.

2008

En début d’année 2015 le Groupe Gerbout rentre en négociation exclusive avec la société ATLANTIC RESSORTS INDUSTRIELS : A.R.I et en fait l’acquisition quelques mois plus tard.

A.R.I est un acteur majeur du ressort en France, connu et reconnu dans la région Grand Ouest.

Elle est dotée d’un parc machines dernière génération et vient compléter la gamme de machines à commande numériques déjà existante au sein du Groupe.

Acteur majeur du secteur Agricole, elle permet au Groupe Gerbout de franchir un nouveau pallier de croissance et d’entrer dans le TOP 20 des sociétés Française de ressorts et formes en fils de tous types.

2015

En 2016 le Groupe Gerbout décide de fermer son site Parisien de production de ressort.

Il déménage sur le site de Malville, locaux historiques d’A.R.I situés à équidistance de Nantes et St-Nazaire.

La majeure partie des collaborateurs du Groupe présent à Paris décide d’accompagner et de participer à ce nouveau projet en quittant la région Parisienne pour venir s’installer autour de ce nouveau site de production.

2016

L’année 2018 est donc une année de développement et de renforcement de l’existant :

  • Acquisition de 2 nouvelles machines à commandes numériques
  • 1 Bureau commercial en cours d’ouverture à Paris
  • 2 Nouveaux recrutements
2018